WADA talks with Rob Koehler

In this second edition of WADA Talks of 2016, we sat down with Rob Koehler, WADA's Senior Director, Education & NADO/RADO Relations to discuss values-based anti-doping education.

Values-based education is a relatively new field in anti-doping, explains Koehler, based on educating the athletes rather than simply providing them with information. It focuses on prevention and risk minimization which allows for a two way discussion on why something is wrong, why it should not be done and how athletes can protect themselves against it.

On anti-doping progress, Koehler says he has seen significant progress in the rules regarding education which has now become a mandatory element in the World Anti-Doping Code (Code).

In the interview, Koehler says that there is a great focus on helping stakeholders to implement education plans, and to advocate and ensure that leaders are investing in anti-doping education. “There is a huge discrepancy if you look at how much money is being put into testing, and how much is being put into anti-doping education,” he says. “We need to find a balance here. We believe that finding the balance will start to yield positive benefits both to protect the clean athlete and to build trust in the system.

WADA Talks sees the agency’s Senior Manager, Media Relations and Communications, Ben Nichols, interviewing leading figures from the athlete community, sport, government and other partners involved in the clean sport movement.

To watch WADA Talks with Rob Koehler, and to see other videos from the Agency’s collection, please visit the WADA Talks Playlist on WADA’s YouTube Channel.

 


Dans cette seconde entrevue de la série WADA Talks en 2016, nous nous entretenons avec Rob Koehler, directeur principal, Éducation et Relations avec les ONAD/ORAD, de l’AMA, au sujet de l’éducation antidopage fondée sur les valeurs.

Selon M. Koehler, l’éducation fondée sur les valeurs est un domaine relativement nouveau en matière d’antidopage. Elle vise à éduquer les sportifs plutôt qu’à simplement leur fournir de l’information. De plus, elle a pour but de prévenir et de réduire au minimum les risques, à la faveur d’une discussion bilatérale permettant d’expliquer les raisons pour lesquelles certains comportements sont mauvais et doivent être évités et la manière dont les sportifs peuvent se protéger à cet égard.

En outre, M. Koehler affirme avoir constaté d’importants progrès en ce qui a trait aux règles de l’éducation, qui est devenue un élément obligatoire aux termes du Code mondial antidopage (le « Code »).

Dans son entrevue, M. Koehler dit que beaucoup d’efforts sont déployés pour aider les partenaires à mettre en œuvre des programmes d’éducation antidopage, à les promouvoir et à s’assurer que les leaders y consacrent des investissements. « On constate un fossé important quand on compare les sommes investies dans les contrôles et celles qu’on alloue à l’éducation antidopage. Nous devons trouver un juste équilibre, et nous estimons que le fait d’atteindre cet équilibre aura des retombées positives, tant pour ce qui est de protéger les sportifs propres que de renforcer la confiance dans le système. »

Dans le cadre des WADA Talks, Ben Nichols, responsable principal, Relations médias et communication, de l’AMA s’entretient avec des acteurs importants de la communauté des athlètes, du monde du sport et des gouvernements, ainsi qu’avec d’autres partenaires du mouvement pour un sport propre.

Pour regarder l’entrevue de la série WADA Talks avec Rob Koehler et d’autres vidéos de la collection de l’Agence, consultez la liste de lecture WADA Talks sur la chaîne YouTube de l’AMA.

Views

29391

Related Articles