The UCI Management Committee adopts strengthened Code of Ethics, approves term limits for UCI President

Press Release

This article is written in English with a French translation underneath.

At its second meeting of the year, which took place in Lausanne, Switzerland, on June 2 and 3, the Union Cycliste Internationale (UCI) Management Committee adopted a newly strengthened and wide reaching Code of Ethics.

A far greater number of individuals will be bound by the strengthened Code including all UCI staff, consultants and event organisers. The general rules of conduct set out under the new Code are fully in line with best practice and the International Olympic Committee’s (IOC’s) Code of Ethics, covering crucial issues including integrity, neutrality, non-discrimination and conflicts of interest.

In addition, the revised document significantly widens the field of competence of the UCI Ethics Commission, which is responsible for ensuring that the Code is respected and implemented. Crucially, theUCI Ethics Commission membership will increasingly be composed of experienced professionals independent from the sport of cycling.

The new UCI Code of Ethics will be published shortly on the UCI website.

The UCI President Brian Cookson said: “The adoption of the newly strengthened Code of Ethics is another very important step towards ensuring the very highest standards of good governance at the UCI.

The UCI Management Committee also approved a final version of an extensively revised and modernised Constitution to be presented to the UCI Congress in October for its approval. This revised Constitution includes, for the first time, term limits for the UCI President.

The UCI Management Committee also agreed that from 2016 equal prize money will be introduced for the Men Elite and Women Elite team time trials at the UCI Road World Championships. This decision, in line with Brian Cookson’s desire to develop women’s cycling, means that Men and Women across all disciplines, categories and specialities, now benefit from identical prize money at all UCI World Championships. A similar decision has also been taken for BMX Class 1 events.

On the topic of prize money, it was decided that the rider completing the fastest lap at each race of the upcoming 2016/2017 Telenet UCI Cyclo-cross World Cup will receive prize money, equal for Men and Women.

On technological fraud, members of the UCI Management Committee were briefed on the several thousand tests which have been carried out since January 2016. Approximately 2,000 took place at the first Grand Tour of the year, the Giro d’Italia (each rider had their bikes tested on average four times during the three-week event). The tests were carried out using the UCI’s magnetic resistance scanning method which detected a case of technological fraud at the 2016 UCI Cyclo-cross World Championships.

In the area of equipment, the UCI Management Committee approved a clarification to its regulations to make it clear that the use of disc brakes – already widespread – is authorised in mountain bike, trials and mass participation (road) events. These clarified rules are applicable with immediate effect. Their use in events on the international or national road race calendars remains suspended at the request of the Association des Groupes Cyclistes Professionnels (AIGCP), supported by the Cyclistes Professionnels Associés (CPA).

The Management Committee also reviewed its rider security action plan, which includes recently introduced rules governing motorcycle rider and car driver behaviour.

The following UCI World Championships were awarded at the meeting:

  • 2018 UCI Indoor Cycling World Championships to Dornbirn (Austria)
  • 2017 and 2018 UCI Masters Mountain Bike World Championships to Vallnord (Andorra)
  • 2017 UCI Junior Track Cycling World Championships to Shenyang (China).

Finally, the UCI Management Committee also approved the 2015 Annual Report and Accounts, prepared for the first time in accordance with Swiss GAAP RPC, providing detailed disclosure of the Federation’s financial performance. The UCI is the first International Federation to fully adopt the revised Swiss Accounting and Reporting Recommendations, as well as the specific Swiss GAAP RPC 21 for non-profit organisations. The 2015 UCI Annual Report will be available on the UCI website with effect from Monday 6 June 2016.

The next meeting of the UCI Management Committee will take place in Doha, Qatar, on October 12 and 13 during the 2016 UCI Road World Championships.


 

Le Comité Directeur dote l’UCI d’un Code d’éthique renforcé et approuve la limitation de la durée du mandat de Président de l’UCI

Lors de sa deuxième réunion de l’année, qui s’est déroulée à Lausanne, en Suisse, les 2 et 3 juin, le Comité Directeur de l’Union Cycliste Internationale (UCI) a adopté un nouveau Code d’éthique renforcé, de portée élargie.

Un nombre d’individus beaucoup plus grand sera soumis au Code renforcé, notamment tous les collaborateurs de l’UCI, les consultants et les organisateurs d’événement. Les règles de conduite générales prescrites par le nouveau Code sont totalement conformes aux meilleures pratiques et en ligne avec le Code d’éthique du Comité International Olympique (CIO). Elles couvrent des questions essentielles comme l’intégrité, la neutralité, la non-discrimination et les conflits d’intérêts.

De plus, ce document révisé élargit significativement le champ des compétences de la Commission d’éthique de l’UCI, qui estla garante du respect et de la mise en œuvre du Code. Chose cruciale, laCommission d’éthique de l’UCI sera de plus en plus composée de professionnels expérimentés indépendants du sport cycliste.

Le nouveau Code d’éthique de l’UCI sera prochainement publié sur le site internet de l’UCI.

Le Président de l’UCI Brian Cookson a déclaré : « L’adoption du nouveau Code d’éthique renforcé représente une étape très importante pour garantir une bonne gouvernance correspondant aux standards les plus rigoureux, au sein de l’UCI. »

Le Comité Directeur de l’UCI a également approuvé la version finale de Statuts révisés et modernisés en profondeur, qui seront présentés au Congrès de l’UCI en octobre pour approbation. Ces Statuts révisés incluent pour la première fois une limitation de la durée du mandat de Président de l’UCI.

Le Comité Directeur de l’UCI a par ailleurs convenu d’instaurer dès 2016 la parité des prize money attribués dans les catégories Hommes Elite et Femmes Elite lors des Championnats du Monde Route UCI du contre-la-montre par équipes. Avec cette décision, qui s’inscrit dans la volonté du Président de l’UCI Brian Cookson de développer le cyclisme féminin, Hommes et Femmes, quelle que soient leur discipline, leur catégorie et leur spécialité, bénéficient dorénavant de prize money identiques lors de tous les Championnats du Monde UCI. Une décision similaire a été prise pour les événements BMX de classe 1.

S’agissant des prize money, il a été décidé que le coureur réalisant le tour le plus rapide de chaque course de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI Telenet 2016-2017 sera récompensé par un prize money, identique pour les Hommes et les Femmes.

Concernant la fraude technologique, les membres du Comité Directeur de l’UCI ont été informés des quelques milliers de contrôles effectués depuis le mois de janvier 2016. Quelque 2'000 d’entre eux ont été réalisés sur le premier Grand Tour de l’année, le Giro d’Italia (chaque coureur a vu ses vélos contrôlés à quatre reprises en moyenne pendant les trois semaines de cette épreuve). Les contrôles ont été réalisés à l’aide de la méthode de scannage par résistance magnétique de l’UCI grâce à laquelle elle a détecté un cas de fraude technologique lors des Championnats du Monde Cyclo-cross UCI 2016.

Dans le domaine du matériel, le Comité Directeur de l’UCI a approuvé une clarification de son règlement visant à préciser que l’usage des freins à disque – déjà largement répandu – est autorisé dans les épreuves de mountain bike, de trial et de masse (sur route). Ces règles clarifiées entrent en vigueur avec effet immédiat. Leur usage dans les événements des calendriers international et nationaux route demeure en revanche suspendu, à la demande de l’Association des Groupes Cyclistes Professionnels (AIGCP), soutenue par les Cyclistes Professionnels Associés (CPA).

Le Comité Directeur a aussi réexaminé son plan d’action pour la sécurité des coureurs, qui inclut les règles régissant le comportement des pilotes de motocycle et des conducteurs de voiture récemment introduites.

Les Championnats du Monde UCI suivants ont été attribués lors de la réunion :

  • les Championnats du Monde Cyclisme en salle UCI 2018 à Dornbirn (Autriche),
  • les Championnats du Monde Mountain Bike Masters UCI 2017 et 2018 à Vallnord (Andorre),
  • les Championnats du Monde Piste Juniors UCI 2017 à Shenyang (Chine).

Enfin, le Comité Directeur de l’UCI a aussi approuvé le Rapport et les Comptes Annuels 2015, préparés pour la première fois en conformité avec les Swiss GAAP RPC, et qui présentent des informations détaillées sur la performance financière de la Fédération. L’UCI est la première Fédération Internationale à adopter, dans leur ensemble, les nouvelles Recommandations suisses Relatives à la Présentation des Comptes, ainsi que le Swiss GAAP RPC 21 concernant spécifiquement les organisations à but non-lucratif. Le Rapport Annuel

UCI 2015 sera disponible sur le site internet de l’UCI dès le lundi 6 juin 2016.

La prochaine réunion du Comité Directeur de l’UCI aura lieu à Doha, au Qatar, les 12 et 13 octobre, dans le cadre des Championnats du Monde Route UCI 2016.

Views

2772

Related Articles